La France avance !... Marie-Soleil (version traduite du prénom "MariSol") prône l'interdiction de l'usage de la cigarette électronique dans les lieux publics. C'est que figurez-vous, voir quelqu'un tirer sur un bout de métal et en tirer de la vapeur (et non pas de la fumée) c'est tout de même un sérieux trouble à l'ordre public, et ça risque d'inciter les bambins à vouloir faire pareil !

Rendez-vous compte de l'importance du sujet !

Ah mais c'est qu'on ne rigole pas avec la santé des Français ! Il y a quelques semaines on leur faisait manger du cheval à toutes les sauces, notamment bolognaises, et maintenant on s'inquiète de leurs petites bronchounettes...

Moi je vous le dit tout cru, je préfère avoir autour de moi 1000 vapoteurs invétérés qui tirent sur leur tige métallique, qu'un seul moteur diesel en marche à moins de 100 mètres de moi, il me semble qu'en matière de particules fines c'est moins dangereux, mais sans doute est-ce que je me trompe...

Quand je pense à tous ces gens qui s'asseyent aux terrasses de cafés parisiens pour y goûter la fameuse qualité d'accueil parisienne, et le sourire permanent des garçons de café (j'ai dit une connerie là ?). Quand je pense à tous ces gens qui s'installent cranement en terrasse, le nez à hauteur de tous les pots d'échappement du quartier, et qui vont se réjouir qu'on interdise à ces criminels de vapoteurs de venir embrumer leur décor... Je me marre !!!!! Mais quand je pense qu'en plus, ils pourront continuer à venir y consommer de l'alcool sans restriction tout en inhalant les particules fines, MAIS avec la garantie de ne pas avoir à respirer de la vapeur rejetée par le voisin, parcequ'une ministre a voulu appliquer un principe de précaution autrement plus sévère et suspicieux que celui des prothèses PIP ou autres Médiator, alors là... je me gausse !!!!!

Après l'exil fiscal, il va vraiment falloir envisager l'exil libéral et migrer vers des contrées plus tolérantes et qui responsabilisent chaque individu. Voilà, c'est ça... je vais demander l'asile politique à une démocratie où l'on peut encore vapoter sans contrainte, et où on prendrait des VRAIES mesures de santé publique !

Au final, Marie Soleil ferait bien de s'intéresser aux raisons de l'addiction plutôt qu'à ses signes, ça me semblerait autrement plus efficace. Mais bon c'est vrai, ce serait aussi beaucoup plus courageux...